Vous reprendrez bien un petit peu de Kitchari?

Dernière mise à jour : 11 févr. 2021



Après les fêtes et leurs possibles excès, rien de mieux que de mettre notre organisme au repos. L'Ayurveda, le système de médecine traditionnelle indienne, propose pour cela de réaliser une mono-diète de kitchari.




Un plat simple et savoureux

Le kitchari, signifiant mélange, est un plat majeur de la cuisine indienne. Il consiste en une combinaison de :

  • légumineuse

  • céréale

  • matière grasse

  • épices

Dans la cuisine ayurvédique, on privilégiera le mélange suivant :

  • des haricots mung comme légumineuses du fait de leur richesse en vitamines et oligo-éléments ainsi que pour leur propriétés d'absorption des gaz dans le ventre, au contraire des autres légumineuses. L'idéal est de le prendre décortiqué, voire écrasé. Vous pouvez en trouver dans les épiceries indiennes.

  • Du riz basmati demi-complet comme céréales, très digeste.


Les bienfaits du Kitchari

Souvent servi aux enfants en Inde, l'ayurveda a donné au kitchari toutes ses lettres de noblesse en soulignant ses propriétés majeures. Il est ainsi notamment utilisé dans le cadre des cures globales de détoxification du corps, les Panchaskarmas.

La combinaison des céréales et des légumineuses assurent l'apport en protéines. Du fait de sa simplicité, le plat est particulièrement facile à digérer et permet donc à notre système digestif de se reposer. Les épices stimulent notre organisme et particulièrement notre feu.

Au final, dégusté pendant quelques jours dans le cadre d'une mono-diète, le kitchari s'avère excellent pour détoxifier le corps tout en le nourrissant.


La recette du kitchari

Il existe autant de recettes de kitchari que de cuisiniers. Celle que je pratique est celle-ci.


Ingrédients :

  • 1/2 tasse de mung dahl (haricot de soja jaune de préférence), que vous mettrez à tremper la veille, égoutté

  • 1 tasse de riz basmati semi complet, également nettoyé et trempé quelques heures, égoutté

  • 2 cuillers à soupe de ghee

  • des épices, à adapter selon la saison. En hiver, privilégiez les épices chauffantes : cumin, carvi, nivelle, girofle, fenugrec, curcuma, sel, gingembre frais, citron

Etapes :

  • Mettre le ghee à chauffer dans une poêle. Une fois fondu, faites revenir les épices en graines jusqu'à sentir une bonne odeur.

  • Verser les haricots mungo et faites les revenir dans la poêle. Puis, ajouter le riz et les épices en poudre (pour éviter de les faire bruler). Faire revenir quelques instants.

  • Ajouter 4 tasses et demi d'eau et couvrir. L'idéal est de tout mettre dans un Rice cooker. Sinon, laisser dans la poêle.

  • Attendre que l'eau soit entièrement absorbée.

  • Verser dans un bol et ajouter le sel, du gingembre râpé, un filet de citron, des herbes (coriandre, basilic) et éventuellement un peu de ghee.


La mono-diète

On parle de mono-diète quand on ne s'alimente qu'avec un seul type de produit. Ici, le kitchari peut constituer chacun de vos repas. Dans le cadre de cures longues, vous pouvez aussi remplacer le petit déjeuner par des fruits (pommes, raisins) ou des jus de légumes/fruits.

La durée mono-diète correspond en général à un multiple de 3 (3, 6, 9 ... jours).

Attention, le kitchari peut provoquer une constipation. Dans ce cas, vous pouvez, en dehors des repas, prendre un mélange de graines de lin ou de psyllium trempées dans de l'eau.






164 vues0 commentaire